Dans le sillage de

Joseph Conrad en Corse

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Par Beata Peresson-Borkowska
Photographies Jean-Christophe Attard

Ou comment une Polonaise retrouve à Ajaccio les traces de son illustre compatriote, navigateur et grand écrivain de la mer.

1921

À 63 ans, l’écrivain Joseph Conrad, accompagné de son épouse Jessie, embarque pour Ajaccio. Ce premier – mais aussi dernier – voyage en Corse, au cours duquel Conrad espérait trouver de l’inspiration et de l’énergie, a finalement été mélancolique et chargé de souvenirs, comme une ultime introspection au crépuscule
de la vie…

2021

Cent ans plus tard, à cette drôle d’époque où un vilain virus nous empêche de voyager librement, nous embarquons sur les traces de cet homme au destin exceptionnel, dont les récits nous mènent aux quatre coins du monde pour mieux nous faire plonger en nous-mêmes, au plus profond de la nature humaine.

«
Je n’en veux plus à Conrad d’avoir écrit en anglais et non en polonais
»

Conrad - Quì magazine

« J’ai un sujet pour toi ! », m’a annoncé mon rédacteur en chef, après avoir visionné sur allindi.com Bleu Conrad, documentaire relatant le séjour de ce grand écrivain polonais en Corse, en 1921. « C’est poétique, c’est inspirant et puis, ça fait pile 100 ans ! Tu es polonaise, tu nous raconteras ton Conrad… ». J’ai la fâcheuse manie de dire oui, avant de penser non. Je me suis ainsi retrouvée bien contrariée par ce sujet… moi, qui n’ai jamais aimé Conrad ! À mon fils qui déteste les tomates, je répète systématiquement qu’il faut en regoûter de temps en temps, car les goûts changent. Or, je n’avais pas relu Conrad depuis de nombreuses années…

Comment la Polonaise de formation littéraire que je suis avait-elle pu oser se désintéresser de ce grand compatriote? De ce monument de la littérature, précurseur du modernisme pour certains, de l’existentialisme pour d’autres ? De ses dix-huit romans, sept recueils de nouvelles et autres récits, lus et étudiés dans le monde entier et souvent portés à l’écran ? […]

Partenaires

  • Partenaire Vito Corse - Quì magazine
  • Partenaire Corsica Linea - Quì magazine