Une spiritualité pour notre temps ?

Par Alain Durel
Illustrations Philippe Antonetti

Tiraillés entre nihilisme et fanatisme, les Occidentaux sont-ils voués à l’absurdité d’une vie dénuée de sens ? Autrement dit, une authentique spiritualité est-elle encore possible ? Alain Durel tente d’en dessiner ici les contours en renouant avec ce que, selon lui, le message évangélique comportait de meilleur et en le confrontant à la psychanalyse et au bouddhisme.

«
Rejoindre le désir le plus
profond et le plus essentiel
qui est en nous – celui d’un
bonheur durable que le
Bouddha nomme nibbāna
est peut-être la tâche de toute pratique spirituelle authentique
»

Quì Magazine Volume 5 - Spiritualité - Alain Durel

La perte de sens de l’humanité occidentale s’explique en partie par l’échec des religions traditionnelles à répondre aux besoins spirituels de la modernité.
La « mort de Dieu » annoncée par Nietzsche est-elle pour autant inéluctable ? L’institutionnalisation progressive de l’Église catholique et la primauté de la théologie scolastique sur la spiritualité ont longtemps contribué à occulter la dimension sapientielle et thérapeutique qui était pourtant au cœur de l’Évangile. 

Le succès actuel de la « Pleine conscience », même s’il tend de plus en plus à devenir un simple produit commercial permettant une meilleure adaptation aux contraintes de la vie sociale, témoigne d’un besoin profond de spiritualité. Or, à l’origine de ce phénomène se trouve la rencontre de la psychothérapie et du bouddhisme. Dans quelle mesure ces nouvelles pratiques peuvent-elles permettre un renouvellement de la spiritualité en occident ? […]

Partenaires

  • DS4 - Groupe Miniconi
  • Pub ORELI - Aue - Quì magazine
  • Pub La Poste Groupe
  • EDF eau - Quì magazine
  • Pub Nissan Bastia Miniconi
  • Pub ORELI - Aue - Quì magazine
  • Mercedes EQ

Contact